Demander un devis d’affacturage en ligne

Société d’affacturage

Avec la concurrence qui est de plus en plus rude, pour booster leur chiffre d’affaires, les entreprises sont tenues de vendre leurs produits et services à crédit. Cependant, elles ne disposent pas forcément des liquidités nécessaires pour alimenter leur trésorerie. Grâce à l’affacturage, il est possible de toucher les créances à tout moment.

Comment fonctionne l’affacturage ?

L’affacturage est une solution proposée par des sociétés spécialisées appelées « factors » et s’adresse aux professionnels ayant besoin d’encaisser des factures à crédits ou des créances clients. Le principe est très simple : ils cèdent les documents à ces établissements et ces derniers s’occupent du recouvrement et de la relance en cas de nécessité. Pour se protéger d’éventuels impayés, ils proposent aux clients des contrats d’assurance-crédit. Les accords entre les deux parties sont conclus dans un contrat à durée indéterminée qui mentionne tous les détails, notamment le montant total des créances ou encours total. Si le client souhaite y mettre fin, il doit respecter un préavis de 3 mois.

Les fonds de garantie sont également obligatoires et la valeur peut varier entre 5 et 25 % de l’encours total selon la firme. Ce montant sera prélevé sur les factures pour couvrir une partie des impayés et des démarches liées au recouvrement en cas de litige. En cas de rupture du contrat, la somme sera restituée. Outre cela, le client devra s’acquitter de nombreux frais : les frais de dossier, la commission d’affacturage (prenant la forme d’un pourcentage sur le CA) et la commission de financement. Pour estimer le coût de l’opération, il est fortement recommandé de demander un devis d’affacturage en ligne qui est d’ailleurs gratuit et sans engagement sur certaines plateformes.

Quels sont les différents types de contrats d’affacturage ?

Il existe actuellement plusieurs formes de contrats. Avec l’affacturage standard ou classique, l’entreprise cède ses factures à l’établissement. En échange, elle reçoit un financement dans l’immédiat. Les clients seront alors informés et procèderont au paiement à la société bénéficiaire à la date convenue.

L’affacturage notifié non géré ou semi-confidentiel est plus adapté pour les boites réalisant un chiffre d’affaires plus conséquent. Malgré la remise des factures au factor, c’est le client qui assure le recouvrement et encaisse les paiements, même si ce dernier est notifié dans la signature du contrat d’affacturage. Avec l’affacturage confidentiel ou non notifié, les clients ne sont pas au courant de l’existence du contrat et continuent de payer les créances auprès du fournisseur.

Avec l’affacturage inversé ou reverse factoring en anglais, c’est le débiteur qui fait appel aux services du factor. Dans ce cas, celui-ci va payer les fournisseurs à la place de son client avant échéance. Puis, à la date du paiement, il remboursera le factor. Pour les professionnels qui recherchent une solution ponctuelle, ils peuvent se tourner vers l’affacturage ponctuel. Dans ce cas, ils ne cèdent qu’une partie des créances. Enfin, l’affacturage import-export convient particulièrement aux entreprises importatrices et exportatrices pour financier les opérations et payer les fournisseurs.

Quels sont les avantages et inconvénients de l’affacturage ?

Le factoring est un bon moyen pour préserver la trésorerie d’une entreprise en encaissant les créances immédiatement sans attendre la date d’échéance. Ainsi, cette dernière n’aura plus à trouver d’autres solutions de financement pour assurer le bon fonctionnement de la société. De plus, le montant n’est pas plafonné, ce qui présente un véritable atout pour les professionnels qui proposent un délai de paiement assez long. Par ailleurs, ce procédé permet de minimiser les risques d’impayés, car le factor garantit jusqu’à 100 % les créances et s’engage à suivre les procédures de recouvrement en cas d’impayé. Ce qui peut réduire considérablement les charges administratives : plus besoin de souscrire à un emprunt ou de relancer les clients. Bref, il n’est plus nécessaire de recruter un personnel chargé du recouvrement. En cas d’impayé, le montant sera prélevé sur le fonds de garantie. Outre ces avantages non négligeables, il ne faut pas sous-estimer le coût de l’affacturage. Pour avoir une petite idée des frais à payer et évaluer si cette option est rentable ou pas, il vaut mieux demander un devis d’affacturage en ligne, c’est simple et rapide.

Comment obtenir un devis d’affacturage en ligne ?

Grâce à internet, vous n’aurez plus à vous déplacer au bureau d’une société d’affacturage pour obtenir un devis. Sur de nombreux sites spécialisés, vous pouvez obtenir une estimation seulement en quelques minutes, vous n’aurez qu’à remplir les champs. Le résultat mentionne le montant que vous pourrez obtenir et le coût de la prestation. Si vous voulez en savoir davantage, n’hésitez pas à vous adresser directement à un conseiller sur le site de votre choix. En tout cas, n’oubliez pas de faire jouer la concurrence pour trouver la meilleure offre, les écarts peuvent être plus ou moins importants.

Attention ! Le prestataire qui propose les frais les moins chers n’est pas forcément le bon. D’autres critères doivent être revus au crible. En effet, soyez très attentif aux autres conditions. Par exemple, les offres peuvent être avec ou sans commissions minimums fixes, à payer au début de chaque période. La qualité de service est aussi un point clé. Demandez des références clients et contactez quelques-uns pour vous faire une première opinion sur le prestataire. L’ancienneté est également un gage d’expérience puisque seule une entreprise expérimentée peut s’adapter aux situations économiques actuelles.

L’informatique au service de la comptabilité d’entreprise
Contacter un cabinet comptable en Dordogne